Alliance Orange


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 «L'identité nationale» ne passe pas auprès des chercheurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninie
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Pyrénées Orientales
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: «L'identité nationale» ne passe pas auprès des chercheurs   Sam 19 Mai - 20:33

«L'identité nationale» ne passe pas auprès des chercheurs

Par Pierre Haski (Rue89) 11H29 19/05/2007

Première vague suscitée par la création du ministère de l'immigration et de l'identité nationale: huit chercheurs associés depuis 2003 au projet de Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI) ont démissionné avec fracas vendredi. A leurs yeux, la création de ce ministère remet en cause l'objectif de cette cité qui avait été décidée "au lendemain des élections présidentielles de 2002, à l’occasion desquelles les Français avaient signifié leur refus de la tentation xénophobe".

"Les mots sont pour le politique des symboles et des armes", soulignent les signataires dans leur communiqué de démission. "Or il n’est pas dans le rôle d’un Etat démocratique de définir l'identité. Associer "immigration" et "identité nationale" dans un ministère n'a jamais eu de précédent dans notre République: c’est, par un acte fondateur de cette présidence, inscrire l’immigration comme "problème" pour la France et les Français dans leur être même".

Pour les signataires, parmi lesquels l'historien Patrick Weil, spécialiste de l'immigration au CNRS, Gérard Noiriel, de l'EHESS, ou Patrick Simon, démographe de l'INED, "ce rapprochement s’inscrit dans la trame d’un discours stigmatisant l’immigration et dans la tradition d’un nationalisme fondé sur la méfiance et l’hostilité aux étrangers, dans les moments de crise. Là où le pari de la CNHI était celui du rassemblement tourné vers l’avenir, autour d’une histoire commune que tous étaient susceptibles de s’approprier, ce ministère menace au contraire d’installer la division et une polarisation dont l’histoire a montré les ravages". La Cité, présidée par l'ancien ministre Jacques Toubon auquel les chercheurs rendent hommage, doit ouvrir ses portes courant 2007.

Le texte a été signé par Marie-Claude Blanc-Chaléard, historienne (Paris1), Geneviève Dreyfus-Armand, historienne (BDIC), Nancy L. Green, historienne (EHESS), Gérard Noiriel, historien (EHESS), Patrick Simon, démographe (INED), Vincent Viet, historien (IDHE), Marie-Christine Volovitch-Tavarès, historienne, et Patrick Weil, historien (CNRS-Paris1).


http://rue89.com/2007/05/18/le_ministere_de_lidentite_nationale_ne_passe_pas_aupres_des_chercheurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: «L'identité nationale» ne passe pas auprès des chercheurs   Sam 19 Mai - 20:37

Et faut pas compter sur la Pécresse pour les laisser s'exprimer sans leur couper la parole... Idem pour les étudiants.

Les soixante-huitards, venez tous, le spectacle va bientôt reprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
 
«L'identité nationale» ne passe pas auprès des chercheurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Le temps qui passe
» PG - Le couple pseudo/mot de passe n'existe pas
» langue et identité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Orange :: Général :: Les News-
Sauter vers: