Alliance Orange


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roberTINTINo
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 829
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 14:12

... mais ouff ... mauvaises nouvelles juste après les présidentielles ...

http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=11440
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 14:14

en attendant les Vrais chiffres du chomage!
mais Sarko va dire que ça n'est pas de sa faute, ils étaient nuls ceux d'avant, c'est pas les mêmes maintenat , regardez, ils viennent du centre , de gauche, etc...
une façon de se dédouaner du bilan de Chirac!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gandalf
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : manche (50)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 14:18

les élections ont également une influence,
bien souvent, les entreprises se plaignent d'un ralentissementen en periode electorale, les investisseurs veulent savoir à qui ils auront à faire avant de poursuivre leurs projets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 14:21

Je peux confirmer que les affaires ont été plutôt molles ces dernières semaines. Reprise progressive depuis le 10 mai...

Et il ne s'agit pas dans mon cas d'investisseurs ou quoi que ce soit, mais à 95% de particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
pierre34
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 15:01

Début d'année en demi-teinte pour la croissance française

Le ministre de l'Economie Thierry Breton le 7 mai 2007 à Bruxelles
© AFP/Archives Gérard Cerles
La croissance française au premier trimestre (+0,5%) est restée en-deçà des attentes du gouvernement et des performances des pays voisins, mais les économistes notent avec soulagement que le dynamisme des entreprises a enfin pris le relais d'une consommation qui s'essouffle.

A 0,5%, la croissance trimestrielle du Produit intérieur brut est conforme aux prévisions de l'Insee mais inférieure à celles de la Banque de France (+0,8%) et du gouvernement.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Thierry Breton, avait en effet indiqué le 7 mai que la croissance de l'économie française serait "revue à la hausse" au premier et au deuxième trimestres 2007 "avec 2,5% à 3% en rythme annualisé", soit entre 0,6 et 0,75% par trimestre.

Le chiffre du premier trimestre représente donc "une légère déception", selon Alexander Law, du cabinet d'études sectorielles Xerfi, tandis que Nicolas Bouzou (Asterès), le qualifie de "mi-figue, mi-raisin".

Marc Touati (Association pour la connaissance et le dynamisme économiques) note que "la France n'arrive plus à renouer avec la croissance forte et reste à la traîne de ses principaux partenaires européens".

Au premier trimestre, le PIB allemand a en effet progressé de 0,5% malgré la hausse de la TVA dans ce pays et après un très bon quatrième trimestre 2006. La croissance espagnole a bondi de 1% et celle du Royaume-Uni a gagné 0,7%.

Pourtant, lorsqu'ils décortiquent ce chiffre trimestriel, les économistes y voient aussi des raisons de se rasséréner. Car la croissance "s'est progressivement rééquilibrée au détriment de la consommation" et "en faveur des exportations et de l'investissement des entreprises non financières", note Mathieu Kaiser (BNP Paribas), ce qui "est de bon augure pour l'activité et l'emploi à court terme".

Alexander Law relève que les investissements des entreprises progressent fortement, de même que les exportations : malgré le déficit, "les échanges extérieurs contribuent positivement à la croissance pour la première fois depuis le premier trimestre 2006", souligne-t-il.

Certes, les investissements des ménages, eux, ralentissent, mais "cela signifie que la bulle immobilière s'est dégonflée sans éclater", analyse Nicolas Bouzou.

Quant aux variations de stocks, elles ont pesé sur la croissance ce trimestre, mais cela signifie aussi que "les usines ont commencé à écluser leurs invendus", ce qui est "un facteur de rebond de la croissance économique pour le reste de 2007".

Finalement, résume Alexander Law, "l'économie française, pourtant si dépendante du comportement des consommateurs, a fait la preuve qu'elle pouvait surmonter une fatigue passagère de ses ménages grâce au dynamisme de ses entreprises et de son industrie. Autrement dit, la France a retrouvé, au moins pour l'instant, sa deuxième locomotive".

Reste que, pour Marc Touati, la croissance française ne devrait pas dépasser 1,8% cette année. Elle a finalement atteint 2,2% l'an dernier, selon les derniers chiffres révisés publiés mardi par l'Insee, soit le milieu de la fourchette de prévision du gouvernement. L'Insee, qui a changé de méthode de calcul, a également révisé le chiffre de la croissance au quatrième trimestre 2006, à 0,5% contre 0,7% précédemment.

Publié mardi également, le chiffre de l'inflation pour avril fait apparaître une légère remontée des prix (+1,3% en glissement annuel contre 1,2% en mars), en particulier ceux de l'énergie et des fruits et légumes, mais ne traduit pas de tensions inflationnistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre34
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 15:17

Associated Press le 15/05/2007 13h46
La France de 1995 à 2007 en quelques chiffres

CHOMAGE

décembre 1995: 11,5% de la population active était au chômage, soit 2,9 millions de personnes

juin 1997: 12,2% (3,1 millions)

juin 2001: 8,6% (2,3 millions)

décembre 2002: 9,4% (2,5 millions)

mai 2005: 10,1% (2,8 millions)

mars 2007: 8,3% (2,036 millions)

NIVEAU DE VIE:

1996: le niveau de vie moyen mensuel s'établit à 1.270 euros

2004: le niveau de vie moyen mensuel s'établit à 1.503 euros

RMI

nombre d'allocataires du RMI (France métropolitaine en données corrigées des variations saisonnières):

décembre 1995: 946.000

décembre 2006: 1,1 million

PAUVRETE

- Taux de pauvreté (seuil à 60%, soit 788 euros par mois pour une personne seule):

1996: 13,5% (7,6 millions de personnes pauvres)

2002: 12,2% (7,1 millions)

2004: 11,7% (6,9 millions)

- Restos du Coeur

Hiver 1995/1996: 50 millions de repas distribués

Hiver 2005/2006: 75 millions de repas distribués

PRECARITE

- CDD et intérim:

1995: 7,7% des salariés ont un emploi en CDD, intérim, stages ou emplois aidés

2002: 11% des salariés ont un emploi en CDD, intérim, stages ou emplois aidés

2003: 13,2% des salariés ont un emploi en CDD, intérim, stages ou emplois aidés

2005: 13,6% des salariés ont un emploi en CDD, intérim, stages ou emplois aidés

- Temps partiel:

1993: 13,7% des emplois étaient à temps partiel (26,3% pour les femmes)

2002: 16,2% (29,7% pour les femmes)

2005: 17,2% (30,8%)

EDUCATION:

Taux de réussite au bac:

1995: 75,1%

2006: 82,1%

DEPENSES DE RECHERCHE ET DE DEVELOPPEMENT:

1993: 2,4% du PIB

2004: 2,2% du PIB

DEPENSES DE PROTECTION SOCIALE:

1993: 26,4% du PIB

2005: 29,6% du PIB

DEFICIT PUBLIC:

1993: 5,9% du PIB

2005: 2,9% du PIB

DETTE:

1993: 45,3% du PIB

2000: 56,8% du PIB

2005: 66,6% du PIB

CHARGE FISCALE GLOBALE (impôts et cotisations sociales)

1995: 42,7% du PIB

1999: 44,9% du PIB

2005: 44% du PIB (moyenne européenne: 39,6%. La France se classe au 5e rang des pays où la charge est la plus élevée, derrière la Suède, le Danemark, la Finlande).

source: INSEE, CERC. AP

co/sb/mw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rpvaldez
Eplucheur attentif
Eplucheur attentif
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 48
Localisation : Val de Marne - 94
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 15:30

Merci pour ce récap de chiffres. Comment la dette a-t'elle pu exploser de la sorte alors que la déficit annule a diminué, par la force du critère de 3% ?

Je ne connais pas la compatibilité publique, mais ça peut vouloir dire que des dettes ont été contractées dans le cadre d'investissements, ce qui serait plutôt une bonne nouvelle, mais on sait de quoi il s'agit ? Rien de très fameux a priori ?

_________________
Modérateur Orange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bipbip
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 48
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 16:44

Non, tout simplement le chiffre du déficit étant tout le temps supérieur à la croissance, le volume de la dette a augmenté plus vite que celui du PIB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rpvaldez
Eplucheur attentif
Eplucheur attentif
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 48
Localisation : Val de Marne - 94
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 16:48

Oui mais à ce point-là ? Il faudrait sortir une calculette mais pour passer de 45 à 67% en 12 ans ça me parait beaucoup.

_________________
Modérateur Orange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 16:50

et pourtant on a vendu tous les bijoux de famille!(autoroutes,etc..)
c'est la dèche , et on ne va pas s'en sortir sans coupes drastiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 17:26

Et lez premières « coupes drastiques » prévues sont :
- la suppression des droits de succession (profite à ceux qui héritent de magots intéressants...)
- le plafonnement des « impositions » ramené de 60% à 50% (profite aux grosses fortunes)

Ce qui va rigoureusement à l'inverse du besoin de financement de l'état, au profit de ceux qui n'ont pas besoin de cette manne pour vivre.

Alors, où le nabot va-t-il aller chercher les sous, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
Bipbip
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 48
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 18:29

A Rpvaldez :

Ca fait une augmentation de 1,5% par an à peu près. Si pour chaque année tu fais la différence entre le déficit et la croissance et que tu additionnes tes résultats, tu auras même un chiffre supérieur à 67 moins 45. Et oui, en plus, il y a eu des privatisations, c'est pour te dire l'ampleur du problème. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
borat
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 19:33

Jean-Luc a écrit:

Alors, où le nabot va-t-il aller chercher les sous, hein ?

Dans les poches des pauvres c'est plus facile Smile

Il est beaucoup plus facile de prendre un euro à un million de pauvres types que un million d'euros à un riche.

Parce que le riche il va s'y accrocher à son os, et il ne va pas lâcher... c'est même comme ça qu'il s'est enrichi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 19:40

borat a écrit:
Jean-Luc a écrit:

Alors, où le nabot va-t-il aller chercher les sous, hein ?
Dans les poches des pauvres c'est plus facile Smile
T'as tout compris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
pierre34
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   Mar 15 Mai - 20:56

Un peu de macroéconomie
Je schématise pour démonstration et volontairement provocateur :
Prenons 10 000 riches et 20 000 000 lambdas comme moi, disons classe moyenne
Réduction d’impôts divers pour ces riches 10000x5000 = 50 millions
Augmentation indolore d’impôts divers pour ces classes moyennes 20000000x10 = 200 millions
Donc 150 millions de recettes supplémentaires.
Ca s’appelle politique de droite ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tiens ... des mauvaises nouvelles économiques ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour parer aux mauvaises manips...
» Lève-toi, tiens-toi debout, bats-toi pour tes droits
» Makkah .. nouvelles scientifiques
» Des nouvelles de la grève
» mes nouvelles acquisitions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Orange :: Général :: Les News-
Sauter vers: