Alliance Orange


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Perquisition au Canard Enchaîné (Affaire Clearstream)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alfihar
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 200
Localisation : 92
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Perquisition au Canard Enchaîné (Affaire Clearstream)   Ven 11 Mai - 14:25

http://www.liberation.fr/actualite/societe/253150.FR.php

Une perquisition est en cours dans les locaux du journal satirique français
• Le juge cherche à savoir qui a informé l'hebomadaire sur l'affaire Clearstream.

Par Liberation.fr avec AFP
LIBERATION.FR : vendredi 11 mai 2007

Une perquisition était en cours ce vendredi matin au Canard Enchaîné. Les
juges sont entrés dans l'immeuble vers 9H30 mais n'avaient pas les clés
pour pénétrer dans la salle de rédaction.


Selon plusieurs membres de la rédaction joints par téléphone, cette perquisition
s’inscrit dans le cadre d’une enquête sur la violation du secret de l’instruction
dans l’affaire Clearstream concernant notamment les notes du général Rondot.


Toutefois, à 10H10, le juge présent sur place, Thomas Cassuto, n’avait
pas fait savoir l’objet précis de son intervention, a-t-on indiqué de même
source.

Les journalistes du Canard Enchaîné ont refusé vendredi matin de lui donner
les clés permettant d’ouvrir la salle de rédaction, a déclaré l’un d’eux
à l’AFP.

«On ne l’aide pas, on ne lui donne pas les clés. On ne va pas, bien sûr,
s’y opposer par la force, mais on ne lui facilite pas la tâche», a expliqué
Louis-Marie Horeau, l’un des journalistes de l’hebdomadaire.

Il a précisé que le juge Thomas Cassuto avait demandé un serrurier pour
ouvrir la salle de rédaction.

«Il s’agit bien de l’affaire Clearstream, a-t-il ajouté, le juge cherche
un document et Claude Angeli, le rédacteur-en-chef, lui a dit: ’’ce document,
nous ne l’avons pas et si on l’avait, on l’aurait mangé’’".

"Ils veulent savoir qui a informé la presse sur Clearstream. Ils peuvent
toujours chercher", a déclaré un membre de la rédaction sur place à la
presse, maintenue à l’extérieur du siège du journal, dans 1er arrondissement
de Paris.

"C’est une perquisition que nous considérons comme totalement illégale
par rapport à la convention européenne des droits de l’Homme qui proscrit
toute perquisition dans une entreprise de presse", a ajouté M. Horeau.


Plusieurs autres journalistes de l’hebdomadaire satirique, de même que
de Libération, du Monde, du Parisien et du Nouvel Observateur, avaient
été entendus le 14 décembre comme témoins par les magistrats chargés d’enquêter
sur la "violation du secret de l’instruction" dans l’affaire Clearstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre34
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Perquisition au Canard Enchaîné (Affaire Clearstream)   Ven 11 Mai - 14:46

Sako vient d'être élu : cause à effet ?
Plus facile de perquisitionner le canard que l'Elysée !
C'est vrai qu'une entreprise de presse est protégée d'une perquisition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre34
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Perquisition au Canard Enchaîné (Affaire Clearstream)   Ven 11 Mai - 15:00

Reuters le 11/05/2007 13h43
LEAD 3 Clearstream - Perquisition chez l'avocat de Sarkozy
(Actualisé avec détails)

PARIS, 11 mai (Reuters) - Un juge d'instruction, Françoise Desset, a perquisitionné vendredi au cabinet de l'avocat parisien de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog, soupçonné d'avoir transmis en 2006 au Canard Enchaîné un document de l'affaire Clearstream dans le but supposé de déstabiliser Dominique de Villepin.

Simultanément, un autre magistrat, Thomas Casuto, s'est rendu au siège de l'hebdomadaire satirique avec des policiers pour une seconde perquisition.

Les journalistes ont cependant refusé de lui ouvrir la porte de l'étage de la rédaction et le magistrat a renoncé après environ deux heures de pourparlers, ont précisé des journalistes du "Canard".

Les deux juges, saisis depuis mai 2006 d'une information pour "violation du secret de l'instruction", cherchent à déterminer si Nicolas Sarkozy a ou non organisé, via son avocat, la transmission au journal en 2006 d'un document judiciaire susceptible de compromettre Dominique de Villepin, qui était alors un concurrent potentiel dans la course à l'Elysée, ainsi que Jacques Chirac.

La juge Desset, accompagnée d'un expert en téléphonie et d'un représentant du bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris, est restée une vingtaine de minutes et a limité ses investigations à des essais sur le télécopieur du cabinet de Me Herzog, place Saint-Michel, a expliqué l'avocat à la presse.

Thierry Herzog a assuré que ces essais techniques, portant notamment sur le temps de transmission du document en question, l'innocentaient. Il a vivement protesté.

"On cherche à déstabiliser M. Sarkozy en insinuant que son avocat pourrait avoir fait parvenir des fac-similés de procès-verbaux. (...) Tout cela me fait penser qu'il s'agit d'une provocation, d'une atteinte aux droits de la défense et au secret professionnel", a-t-il dit.


FAUX LISTINGS

"Quel intérêt ? Je m'interroge ? Je n'ai jamais compris l'intérêt de cette affaire ni dans un sens ni dans un autre", a déclaré de son côté Dominique de Villepin à des journalistes lors d'une réception à Matignon.

Nicolas Sarkozy doit prendre officiellement ses fonctions de président de la République le 16 mai.

Les faux listings de supposés comptes bancaires occultes de la société luxembourgeoise Clearstream, transmis en juillet 2004 à la justice par l'ancien vice-président d'EADS Jean-Louis Gergorin, semblaient le compromettre, ainsi que des dizaines d'autres personnalités.

Ils se sont avérés faux après de longues vérifications judiciaires achevées fin 2005. Entretemps, Dominique de Villepin, alors ministre de l'Intérieur, avait demandé des vérifications parallèles sur les listings au général Philippe Rondot, puis d'autres à la DST.

L'affaire a exacerbé la rivalité entre Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, le premier soupçonnant le second d'utiliser les faux listings pour le discréditer politiquement. Nicolas Sarkozy a porté plainte pour "dénonciation calomnieuse" début 2006.

En avril de la même année, le général Philippe Rondot, interrogé par les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons, a révélé les démarches de Dominique de Villepin à propos des listings. Il a évoqué par ailleurs l'existence possible d'un compte bancaire de Jacques Chirac au Japon, crédité de 300 millions de francs.

C'est le procès-verbal de cette déposition, publié et reproduit partiellement dans le Canard Enchaîné le 10 mai 2006, qui est l'objet de l'enquête des juges Desset et Casuto.

"C'est une affaire qui touche le président sortant, le président nouvellement élu, et tout ça était totalement gelé depuis des mois. Puis l'élection arrive et tout d'un coup il devient urgent de se précipiter dans les locaux d'un journal pour savoir d'où viennent les documents", a dit sur LCI Louis-Marie Horeau, journaliste au Canard Enchaîné.

"Manipulation, je ne sais pas, mais en tout cas, on peut rigoler. En regardant le calendrier, on a envie de rire", a-t-il ajouté.

La procédure conduite par Françoise Desset et Thomas Casuto, ouverte juste après cet article de l'hebdomadaire sur les instructions du ministre de la Justice Pascal Clément, vise 18 articles de presse parus entre le 14 avril et le 12 mai 2006, principalement dans le journal Le Monde, jamais inquiété./TL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perquisition au Canard Enchaîné (Affaire Clearstream)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perquisition au Canard Enchaîné (Affaire Clearstream)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» super affaire: suis trop contente !!!!
» AVEZ VOUS UNE CARTE D'AFFAIRE DE VOTRE GARDERIE FAMILIALE
» L'affaire Tomlinson met la police anglaise dans l'embarras
» fred Vargas, affaire Battisti
» hachis parmentier de canard aux noisettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Orange :: Général :: Les News-
Sauter vers: