Alliance Orange


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'écologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Musette #
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1179
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 17:45

Il y a dans mon quartier, au coeur du plus vieux marché de Paris, une boutique bio que j'ai découverte récemment. Tout a un goût. J'ai retrouvé les saveurs de mon enfance. Et ce n'est pas tellement plus cher que le Monoprix qui ne se gêne pas.

Je ne sais pas si c'est bobo, mais c'est bon. Et disparition de toute douleur abdominale, déclenchée auparavant par les pesticides, je suppose.

Je ne vois pas pourquoi on ne remplacerait pas une culture intensive et excédentaire par une agriculture bio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 17:49

lobby des grosses exploitations , et ça ne changera pas de si tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gandalf
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : manche (50)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 18:30

@ helvtie :
j'ai connu un fonctionnaire qui se faisait tout le temps passé pour malade; doit-on en conclure que tous les fonctionnaires sont des tirs aux culs ?

non, bien evidemment.

on trouve des brebis galeuses partout. En règle général, les agriculteurs bio sont des gens honnêtes et qui ont une ferme volonté de travailler en symbiose avec la nature; c'est un état d'esprit, pas une volonté farouche du profit

@ musette

remplacer toute l'agriculture actuelle par du bio me parait un peu extrème;
les nouvelles filières d'agriculture raisonnée sont plus cohérentes avec le monde actuelle

c'est une agriculture qui n'interdit pas le chimique, mais qui propose de le raisonner à bon essient

reste le problème que nous avions évoquer précèdemment : l'éducation du consommateur face aux produits : il va choisir une salade propre et bien verte, plutot qu'une salade avec quelques taches, avec le bout des feuilles grignotées; il va donc préférer une salade ayant subi une douzaine de traitements ( et croit moi, l'agriculteur préfèrerait 100 fois plus vendre la 2e )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helvetie
Zest
Zest
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 37
Localisation : Mulhouse/ Bâle
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:09

Le problème avec le bio c'est qu'on ne peut pas nourrir 6 milliards de personnes en cultivant la Terre comme il y a 10 000 ans. Au néolithique on mourrait à 35 ans, souvent de faim. Ce n'est pas ce qu'on veut?

Surtout qu'un sol est organisme extremementy complexe dont les composants s'épuissent si on plante trop. Or il faut qu'on plante plus (beaucoup de monde à nourir, les gens qui meurrent c'est mal, tout ça...). Deux solution ou on utilise la chimie pour rajouter les minéraux et composées carbonattés dont le sol a besoin ou on crée des OGM moins exigeants. Mais en France aucun politicien n'a le courage de se prononcer pour les biotechnologies et les OGM!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafu.admin.ch/index.html?lang=fr
fred78
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 58
Localisation : Maule / Grignon (Yvelines)
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:12

Dites, vous savez que j'avais ouvert un sujet "agriculture" ?

D'autre part, votre discussion est très passionnée, c'est bien, mais elle est du coup un peu difficile à suivre...

Si vous voulez discuter des AMAP, du commerce équitable, du bio, de relocalisation de la production, ce sera avec plaisir, de plus mes élèves ayant travaillé sur certains de ces sujets récemment, je peux me documenter facilement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maule21.com
gandalf
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : manche (50)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:25

les OGM à faible exigeance ( fort rendement, ou peu consommateur d'eau ), sont comme les extra terrestres; on en parle beaucoup, mais on en voit pas

C'est une publicité afin de faire accepter au public la notion d'OGM
Actuellement ils sont vendus sous formes de packs : la semence ( 1,5 fois plus cher ) et son herbicide spécifique; tout benef pour le fabriquant

On peut actuellement nourrir le monde avec les moyens actuelles
ex : en france, rendement moyen d'un hectare de ble: 6 tonne; aux USA : 2,2 tonne

mais voila, on veut pas, sinon, ily aurait belle lurette que l'Afrique serait un gros producteur agricole


Dernière édition par le Mar 22 Mai - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:26

@ Helvetie :
Les techniques modernes permettent de faire du bio bien plus efficacement qu'il y a dix mille ans.
Il faut simplement accepter de ne pas pousser les rendements à des niveaux qui épuisent les sols au point de ne pouvoir les régénérer par des méthodes naturelles.
Le tout-à-l'égout systématique est d'abord un procédé mercantile : l'usager paie pour être débarrassé de sa crotte, puis il paie à nouveau en achetant de l'engrais « naturel » pour son jardin.

Chez moi, fosse septique vidée par l'occupant, j'ai de belles roses, de beaux légumes et de beaux fruits !

Le problème est qu'actuellement plein de bonnes terres cultivables disparaissent, transformées en terrains à bâtir. En cas de récession économique grave, il n'y aura même plus assez de terres pour nourrir une population de la moitié de l'actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
gandalf
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : manche (50)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:37

Pour compéter tes dires Jean Luc; depuis 10 ans la france a perdu l'equivalent d'un département français moyen en terres arable, au profit de l'urbanisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:40

Cas extrême : l'actuel maire de ma commune ne s'est fait élire que pour changer le POS afin de pouvoir vendre 18ha de terres au prix du constructible.
À part ça, il n'a rien fait d'intéressant pour ses administrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
foobar
Pulpe
Pulpe


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 19:43

2 points:
- je crois que le vrai problème des OGM est celui de la propriété intellectuelle, il me semble que c'est une enorme machine à fric pour l'industrie cerealiere, vu que les paysans doivent racheter des graines tout les ans. On imagine le lobbying qui s'exerce sur le gouvernement pour que ca continue et que ce soit imposé aux pays en voie de developpement.

- l'empreinte en eau, je pense que c'est un point très important ou qui va le devenir de plus en plus. Il faut prendre des habitudes qui réduisent l'empreinte en eau (de la meme facon que les gaz à effet de serre). Au passage j'ai decouvert le site http://www.waterfootprint.org/ (unesco - universite de twente aux pays-bas) qui a plein de données sur ce sujet (c'est en anglais, désolé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre13
Zest
Zest
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: OGM, Bio...   Mar 22 Mai - 22:51

Les OGM
- Les OGM sont une création de firmes agroalimentaires (principalement américaines) qui les ont développés dans un but purement lucratif. La croyance qu'on a absolument besoin des OGM pour résoudre la faim dans le monde est une création des services marketings de ces firmes.

En France, l'agriculture est en surproduction. On subventionne à tour de bras pour permettre à nos agriculteurs de vendre à bas prix aux pays du tiers monde (bayrou en parlait durant la campagne).
Dans les pays pauvres, ils n'ont que faire de cette m... d'OGM, quand on voit le résultat en Argentine, c'est à pleurer :

http://www.monde-diplomatique.fr/2006/04/VIOLLAT/13346

C'est en trois actes :

1 - Vendre pas cher les semences résistantes à l'insecticide produit par la même firme (y compris les engrais)
2 - Attendre que le pays soit dépendant
3 - Monter les prix en flèche et réclamer des royalties pour les brevets possédés sur les semences vendues.

Après que cela pousse à la monoculture, que cela incite à déverser des tonnes d'insecticides supplémentaires sur les semences "résistantes", que les mauvaises herbes et les insectes deviennent eux-mêmes résistants, que les semences OGM se disséminent et fassent disparaitre les variétés non-OGM, on s'en b... bien sûr...

En Europe, la seule variété d'OGM cultivée en plein champ est le maïs Monsanto... Mais récemment, il a été prouvé que celui-ci produisait une toxine insecticide de manière erratique. L'Allemagne a déjà décrété un moratoire sur la poursuite de sa culture.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-912755,0.html

http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/1,13-0,37-984115,0.html

http://www.dailymotion.com/relevance/search/ogm/video/xxs1q_les-ogm-sontils-dangereux

L'agriculture biologique
L'agriculture biologique est très contrôlée, ce n'est pas un label bobo.

Les rendements sont inférieurs certes (de l'ordre de 50%), mais au prix d'une empreinte écologique beaucoup plus respectueuse car les pesticides et les engrais chimiques sont proscrits.

Il faut savoir que les prix du bio sont dûs au fait que les agriculteurs "bio" ne touchent presque rien des subventions de la PAC (dû à son mode de calcul, un scandale) contrairement à leurs homologues "intensifs" et que la grande distribution applique une marge conséquente sur ces produits. Donc, on subventionne les pollueurs et on laisse tomber ceux qui cherchent à préserver l'environnement et la santé.

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=955724

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=955745

L'agriculture raisonnée
Je crains pour ma part que l'agriculture "raisonnée" ne soit qu'un effet d'annonce au même titre que les nombreux détournements publicitaires du "développement durable" d'entreprises dont l'activité est tout sauf respectueuse de l'environnement.

http://www.lalliance.fr/xmedia/atelier_BVP/

Sauf à réglementer fortement le secteur en imposant des baisses drastiques de l'usage des pesticides et des engrais chimiques, je pense que rien ne bougera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mar 22 Mai - 23:08

en fait la culture des OGM rentre dans le même shéma que celui qui a obligé tout le monde a n'utiliser que des graines réglementées et vendues uniquement par les gros producteurs comme Monsanto , et de fait limité la culture des autres plantes de la même famille ,on ne trouve en France que quelques variétés de pommes à la vente alors qu'il en existe des dizaines d'aures mais elles ne sont pas autorisées à la vente.IL est interdit de produire ces fruits par exemple ,sauf pour un usage famlial.
Cela entraine un appauvrissement de l'espèce, et à terme la disparition des espèces .Heureusement pour les graines ,il y a une banque de graines au museum d'histoire naturel.
même sans OGM, les grands groupes tiennent les pays sous-développés sous leur coupe en leur vendant des graines hybrides plus productives qui produisent des plantes stériles , comme ça ils ne peuvent pas replanter leurs propres graines et doivent racheter des graines au prix fort aux producteurs.

Bref , pour faire du profit les grands groupes sont prêts à affamer les pays sous développés , pas grave!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred78
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 58
Localisation : Maule / Grignon (Yvelines)
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 10:28

Voici quelques "bouts de forums" qu'on m'a transmis par mail en début d'année... pour ceux que ça intéresse...

Subject: Fwd: [Transgenese] communiqués


ça discute sur la liste de diffusion...




Bonjour, et Bonne Année,
les communiqués de Kokopelli, qui mériteraient d'être analysés en détail et longuement commentés, mais qui reflètent la pensée dominante berlandiérenne, appellent quand même quelques commentaires.
Tout d'abord ceci, que j'extrais du Bulletin du BRG de janvier 2007 , texte de Valérie Cadot, Geves :
"Titre: Diversité des variétés inscrites au Catalogue.
A la demande du MAAPAR, le GEVES de Brion a mené une étude de 2004 à 2006 sur la mise en place d'indicateurs de la diversité génétique des espèces cultivées en France (...). La diversité phénotypique et génétique de 1990 lignées de maïs et 578 variétés de pois potagers et protéaginaux fut évaluée par décennie, en calculant plusiieurs indices (...).Pour ces espèces , les indices de diversité n'ont pas montré de réduction significative dela diversité disponible deuis l'ouverutre du Catalogue français, mais les ellipses de tolérance ont révélé un déplacement de la diversité exploitée.(..)
Pour toutes les espèces cultivées, dix indicateurs ont également été choisis afin de pouvoir juger la diversité disponible ( i e , proposée au Catalogue français), la diversité conservée et la diversité cultivée. Il en ressort une augmentation de la diversité commercialisable, avec 135 espèces répertoriées au Catalogue français en 2004, plus de 7800 variétés (4200 variétés pour les grandes cultures, plus de 2200 pour les espèces potagères et plus de 1400 pour les espèces fruitières et la vigne). La diversité conservée a augmenté dans les collections de référence du GEVES avec, en 2005, plus de 28000 variétés et 41773 lots, ainsi que dans les collections nationales de 17 réseaux de ressources génétiques (...). Enfin, la diversité cultivée des espèces de grande culture a augmenté, vu la diminution d'environ 20% de la part de production des 5 premières variétés cultivées, au cours de ces 20 dernières années, et l'augmentation du nombre de variétés multipliées. La diversité cultivée reste cependant inférieure à la diversité commercialisable disponible. "


Point 2.
Les variétés inscrites au Catalogue français subissent pendant au minimum 2 ans des tests de DHS (originalité et stabilité) et de VAT (valeur agronomique et technologique) , et seuls ne sont inscrits les génotypes qui sont originaux et qui dépassent en performances les témoins du moment. On peut penser qu'il peut y avoir d'autres critères, mais ce dispositif garantit quand même, en théorie, un certain progrès génétique (ou l'inverse). Et cela garantit à l'acheteur un certain nombre de qualités de base ("produit sain, loyal et marchand"). L'idée première de la création des Catalogues en France a été la défense de l'agriculteur - consommateur (versus le charlatan).


Point 3. la maladie coeliaque.
J'aimerais qu'on nous donne des références de papiers scientifiques qui démontrent que les variétés modernes de blé déterminent plus fréquemment cette forme d'allergie que les anciennes. Pour ma part, ça fait bientôt 40 ans que j'en entends parler, et c'était déjà dans les préoccupations de laboratoire de Mossé à Versailles en 1967, avec des variétés comme Capitole, Moisson, Etoile de Choisy et bien d'autres (séquence ...nostalgie...). Que les protéines de réserve du blé soient potentiellement allergéniques, c'est évident (comme toute protéine). Qu'on arrive à débarrasser les protéines du blé des séquences d'acides aminés (giliadines) déclenchant le phénomène, eh bien, je ne crois pas qu'on y soit arrivé. Sûrement, les technologues et biochimistes font appel aux bonnes idées...
Il y a d'ailleurs des gens qui prétendent que le blé tendre étant quasiment une création humaine (10000 ans à peine, et polyploïde, quel mot affreux), il faudrait ne cultiver que des Monococcum (petite épeautre, diploïde) qui eux seraient des produits naturels... On en cultive du côté du Ventoux, c'est joli, rustique, mais ça ne doit jamais dépasser 30 qx/ha (mais l'INRA l'utilise en tant que modèle!!). Au point de vue panification, ce ne doit pas être le pied, sauf sous forme de galettes ou en mélange avec d'autres céréales panifiables. Quels résultats du côté des "paysans boulangers" ?


Point 4: Hybrides.
Ben oui, ça doit faire 30 ans que des sélectionneurs de blé essaient de faire des blés hybrides... et qu'ils n' y arrivent pas, ou mal. Ce qui démontre que même si on a en envie, et que la plante, pour des raisons génétiques ou génomiques, ne manifeste pas d'hétérosis (encore un vilain mot) significatif, eh bien, ce n'est pas la peine de s'acharner. Le verdict du marché et de l'agronomie est sans appel.
A contrario, le succès des hybrides en maïs signifie sans doute quelque chose. Auquel le fait que la totalité des maïs étudiés et cultivés dans le monde n'ont en commun que 40% de leurs gènes n'est probablement pas étranger. Ce qui veut dire que 60% des autres gènes se répartissent aléatoirement dans les différents fonds génétiques, et qu'une brave variété qui récupère (pas aléatoirement...) 95 ou 98% des gènes de l'espèce peut produire probablement plus et mieux.


Point 5.
Je ne prendrai pas la défense de LG, ils sont assez grands pour cela (encore que bien petits par par rapport à Dupont et Monsanto).
Dans les projets Céréales Vallée, autant que je sache, il n'est pas question de variétés transgéniques (il est à peine question de mutagénèse, qui lève le coeur à beaucoup...; pauvres plantes, qui n'auront bientôt même plus le loisir de muter, même naturellement, ou d'abandonner (ou récupérer) une partie de leur patrimoine génétique, même pour répondre aux sollicitations climatiques, qui sont le plus sûr moyen de les faire muter -ce dont les articles modernes sont pleins). Il y est plutôt question de séquençage, de gènes de tolérance aux stress et de développement, d'aptitudes technologiques nouvelles. Pour le développement (adaptation, floraison), sachant que ça doit impliquer au minimum une 50 aine de gènes avec beaucoup d'interactions, et que le blé est (aussi....) récalcitrant à la transgénèse, il devrait plutôt être fait appel à la sélection assistée par marqueurs. Long way...


Bien sûr, il faudrait développer plus. Pour cela avoir du temps (ce que certains semblent avoir). Ce qui est indigne, mais qui paye toujours, c'est de présenter des informations tronquées, partielles et partiales, et de les envoyer dans la tête des gens (même pas comme des boomerangs, ça reviendrait ; encore que fatalement ça reviendra un jour). C'est ce qu'on appelle de la propagande. Mais il dommage que Kokopelli, qui se prétend le défenseur de la semence traditionnelle (ce qui signifie...?...), se range parmi les forces qui se feraient volontiers les fossoyeurs de la recherche agronomique et biologique chez nous.
Dans un contexte où la production mondiale et nationale de blé baisse, et où les prix montent.
Attendons les résultats 2007. Nul doute que les variétés d'autrefois vont nous tirer de ce....pétrin.


Cordialement


Michel Bernard
INRA Clermont



[Transgenese] y a pas que les OGM dans la vie


Ceci est une réponse au mail du bas. Il n'y a pas que chez les jardiniers qu'on rigole.


Subject: Re: [Transgenese] y a pas que les OGM dans la vie


Cher Collègue,
Il faut s'attendre à ce que les cadavres sortent les uns après les autres, de nos placards
pleins de performances scientifiques, techniques et industrielles, et ce, malgré la neutralisation
(ou le déminage) auquel a procédé Nicolas Hulot en proposant son "pacte écologique".
Ce pacte (qui, je ne sais pourquoi, me fait penser au film "un diner de con") a eu un 1er
effet évident, aussitôt qu'il fut signé par nos "comiques troupiers", que les questions
d'environnement furent remisées au vestiaire des accessoires.
Et j'ai bien peur d'avoir eu raison de développer le concept de déferlement des systèmes
techniques contemporains (entre autre, chapitre 4 de l'ouvrage "le triomphe des bactéries),
depuis tant d'années, sous le regard goguenard des "chercheurs-standard".


Amiante, pesticides, résistance aux antibio, vache folle, virus H5N1, problèmes massifs de fécon-
dations des plantes liés à l'affaiblissement des abeilles (ou autres vecteurs), apparitions de nouvelles
maladies dans les élevages porcins...à quand la suite.. Ces séries de dérèglements ne sont sans doute
pas interconnectés mais révèlent, à l'évidence, que de nombreux sous-systèmes vivants, écosystèmes
"sauvages" ou "transformés" sont soit en train de s'effondrer, soit, au contraire, comme dans le cas
des bactéries, de produire des formes mutantes puissantes et peut-être inédites, sous l'effet de ce
screenage artificiel produit par des antibiotiques déversés sans aucun discernement.


Le pire est peut-être à venir et si j'étais à la direction de l'INRA, j'aurais peur que n'apparaissent
de vrais gros pépins "visible par tous" c.à.d. par tous les citoyens:
- qu'il s'agisse de la diffusion accidentelle de virus dans des plantations, (qu'en est-il de la "charka"
en ce qui concerne les arbres fruitiers?)
- des chocs en retour en ce qui concerne la diffusion des OGM parmi lesquels les processus
de mutagenèse sont mal stabilisés. Qui ne pense ici à la course entre l'introduction de résistances
à telle ou telle molécule pesticide et le passage de ces résistances dans les adventices qu'ils s'agissaient
de détruire? Qui ne constate avec inquiétude que les résistances insecticides sont régulièrement neutralisés
et/ou amènent de nouveaux ravageurs? En tout cas, ce n'est pas par une pirouette ou un document
"humaniste" qu'on peut se sortir de ce guépier


Bien à vous
Michel Tibon-Cornillot



Yves Chilliard a écrit :
pour info
y a des méchants partout !
je suppose que ça fera un sujet de discussion à partir de mars 07...
(ds le même registre y a eu un reportage édifiant sur l'agent Orange de Monsanto & Co. au Vietnam, la semaine dernière sur la 5, sur le thème "herbicide" ou "arme de destruction massive", tous responsables mais pas coupables, ni prêts à indeminiser les victimes civiles)
yves


Pesticides
A paraître le 1er mars chez Fayard
Pesticides. Révélations sur un scandale français,
par Fabrice Nicolino et François Veillerette.
Pour la première fois, le dossier des pesticides est ouvert en grand, et il ne pourra plus être refermé.
Savez-vous qu'il y a des pesticides dans la rosée du matin sur les fleurs ? Savez-vous qu'il y en a dans l'eau de pluie, à Paris, Rennes, Marseille, Lyon, Bordeaux ? Savez-vous qu'il y en a dans les sources, dans les nappes les plus profondes, dans les sols, dans les pommes, dans le pain ? Savez-vous qu'il y en a dans le sang des nouveau-nés, dans le lait des mères, dans la graisse de nos corps ? Savez-vous qu'il y en a dans l'air intérieur des maisons ?
Les pesticides sont partout, et leurs molécules s'attaquent directement à la vie des humains et de tous les êtres vivants. Jusqu'au début de 2007, les responsables de ce désastre sans précédent pouvaient dormir tranquillement. Nul ne les connaissait. Grâce à un livre, qui paraît chez Fayard le 1er mars, ce n'est plus le cas.
Leurs deux auteurs, Fabrice Nicolino et François Veillerette, sont connus et reconnus. L'un est journaliste, l'autre responsable écologiste, ancien président de Greenpeace en France. Ils révèlent, dans le sens le plus fort de ce mot, un système. Un système né après 1945, grâce auquel l'industrie des pesticides a pris le pouvoir, tous les pouvoirs.
Ce livre donne des noms, tous les noms. Il met en accusation l'Inra et le ministère de l'Agriculture. Il explore une à une les méthodes du lobby, dénonce les congrès « scientifiques » truqués et le rôle direct dans la désinformation de Marcel Valtat, l'homme de l'amiante, celui qui a empêché son interdiction pendant des décennies. Il raconte au passage le sort fait aux Antilles, dont certaines zones sont polluées pour des centaines d'années, et la complicité de très hauts fonctionnaires avec l'industrie dans le terrible dossier du Gaucho.
Ce livre ne pourra donc passer inaperçu. Mais ceux qui sont accusés se battront, et ils en ont les moyens. Les nôtres sont en comparaison dérisoires. C'est pourquoi nous comptons sur vos forces. Sur votre volonté. Sur votre liberté. Aidez-vous à faire connaître ces vérités cachées. Parlez de ce livre ! Nous avons grand besoin de votre aide.
Fabrice Nicolino et François Veillerette
Source : L’Ecologiste 19 février 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maule21.com
fred78
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 58
Localisation : Maule / Grignon (Yvelines)
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 11:58

vous aimez Agoravox? vous allez adorer:

http://www.naturavox.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maule21.com
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 12:00

merci , je l'ai mis dans mes favoris!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helvetie
Zest
Zest
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 37
Localisation : Mulhouse/ Bâle
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 18:00

Pour répondre à Pierre. Faux les OGM en France sont produits et controlés par l'INRA ou le CEMAGREF. Comment faire le tri entre les OGM sains et sans dangers et les autres sio nos chercheurs sont en retard sur les Américains? Américains qui mangent des OGM et ça ne serait pas bon pouir le Mozambique?

Pour info un labo Suisse a produit du riz enrichi en Vitamine A et en fer, car c'est plus de carrence alimentaire que de famine que meurent les gens. évidement c'est mal. Surtout que le brevet a été cédé gratuitement.

De manière génbéral les agriculteur ne replantent pas ils achetent les semences directements au fournisseurs, ça revient moins cher. C'était le cas avant les OGM, ça serra le cas après.

De plus la recherche OGM permet de développer des "alicaments" c'est à dire de permetre à un corps de synthétiser des enzymes dont on souhaite étudier l'impact sur des cultures bactériennes ou virales.
C'est quand même scandaleux que la france soit en etrait dans le champs de la recherche sur les OGM... car quand la psychose colective sera passé, il sera trop tard...

Pour le bio j'ai passé trois ans dans une école dont la spécialité est l'agronomie (même si j'ai suivis la filière eau) et j'ai pas qu'un seul exemple ou ce n'est que de l'anarque. De toute façon le traitement chimique des sols est bien plus efficace, car souvent un sol a besoin de minéraux et de nutriments qui ne peuvent être fournis par les seuls composts, même si pour des jardins personnels ou dans des petites exploitations ceux ci constituent
une solution plus économique. Bien sur ça fait peur quand on dit traitement chimique, cependant ce terme couvre aussi de l'eau enrichie en CO2.

PS: Jean luc, les POS ça n'existe plus depuis 2000 et la loi solidarité et renouvellement urbain qui a instauré les PLU (Plans Locaux d'Urbanisme) et normalement si c'est le conseil municipal qui le vote ce n'est pas lui qui le dresse. Surtout que le prefet a droit de regard. Mais bon je supose que ça, c'est la théorie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafu.admin.ch/index.html?lang=fr
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 18:10

Comme tu dis, Helvetie : c'est la théorie. Dans les prospectus des candidats de 2001, il était toujours question de POS, quant au préfet, il ne voit que ce qui lui est présenté. En l'occurrence : permettre à la commune d'assumer sa croissance. Si ça se trouve, il ignorait que l'essentiel des terrains appartenait au candidat...
Moi, je le savais parce que j'ai son frère comme voisin (un pourri qui se croit lui-même au-dessus des lois - depuis qu'il a son frangin à la mairie, il y est effectivement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
Helvetie
Zest
Zest
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 37
Localisation : Mulhouse/ Bâle
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 18:12

Jean-Luc a écrit:
Si ça se trouve, il ignorait que l'essentiel des terrains appartenait au candidat...

lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafu.admin.ch/index.html?lang=fr
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 18:27

Monsanto non content de truster les droits de vente des graines en tous genres , contribuant à la disparition des espèces végétales non productives, s'attaque aux animaux , en déposant un brevet sur un porc modifié, ce qui a terme finira par entrainer la disparition des espèces animales non homologuées

BREVET POUR LE PORC : LA MÈRE NATURE AU SERVICE DES MULTINATIONALES? UN DOCUMENTAIRE-CHOC AUX GRANDS REPORTAGES DE RDI
Montréal, le 14 février 2007 — Géant mondial du marché des semences qu’elle a largement converti à ses produits modifiés génétiquement, la multinationale Monsanto tente maintenant d’obtenir des autorités américaines un brevet sur des séquences d’ADN de porcs désirables pour l’élevage qu’elle a décodées. Si cette demande est agréée, des animaux qui sont largement présents dans la nature seront assimilés à la propriété intellectuelle de Monsanto. Les éleveurs du monde entier pourraient donc, dans un avenir pas trop lointain, être obligés de verser des redevances à l’entreprise pour des animaux conçus tout à fait naturellement.
http://www.dailymotion.com/relevance/se … ur-porc-ii

Hors ligne

u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gandalf
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : manche (50)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 19:48

@ Helvétie

concernant le resemis des récoltes, tu as raison pour le maïs et le colza, en ce qui concerne le reste des céréales , 70% du blé provient de semences fermières, donc, les OGM seront pénalisant pour les revenus agricoles.

2 choses m'inquiètent avec les OGM :
j'ai connu la crise de la vache folle; maladie provoquée par de la consommation de farines de viande animale, système qui existait depuis 30 ans et qui ne posait pas de problème, jusqu'à ce que le Royaume uni decide de moins cuire leur farine, pour des raisons économiques.
voyant le resultat, la GB décida de vendre ses farines à bas prix à travers le monde ( il n'y a pas de petit profits et pourquoi pas ne pas refiler nos problèmes aux autres )

j'en arrive à 2000, ou une seconde crise de la vache folle a été l'occasion de nous faire traiter d'empoisonneurs; j'ai très mal vécu cet épisode, me considérant plutot comme quelqu'un rendant service à l'humain

suite à cette expérience, je suis très méfiant de l'avenir de l'OGM, qui nous dit qu'une firme, ayant investit beaucoup d'argent dans la recherche, ne mette pas sur le marché un OGM vénéneux, pour rentabiliser son investissement ?

2e point, la ravenelle est une mauvaise herbe de la famille des crucifères, comme le colza,
de recentes observations ont montré des croisements du colza OGM avec la ravenelle; cet adventice etait déjà difficile à détruire !(le colza resiste à un desherbant total )

autre chose, voila environ une quizaine d'année, on a réussi à croisé un blé avec une légumineuse; cad que le blé captait l'azote de l'air
hybride jamais mis sur le marché
mon père avait semé un blé, voici 10 ans, dont le nom de la variété était le "Renan"; blé qui resistait à toutes les maladies, mais avait un potentiel de rendement limité; on n'a jamais développé d'hybrides de cette variété

tout ça pour dire qu'on pouvait limiter les pesticides et les engrais depuis longtemps, les trusts économiques en ont décidé autrement

tous les agriculteurs souhaiteraient utiliser moins de pesticides ( pour leur santé et pour la nature ), mais actuellement, on n'a pas le choix, sinon c'est la chute de rendement et donc de revenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred78
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 58
Localisation : Maule / Grignon (Yvelines)
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Mer 23 Mai - 20:07

Bien sûr que si, "Renan" a été utilisé et travaillé, il me semble bien avoir vu de ses descendants dans des lignées en sélection.

Renan est un blé issu d'un travail d'introgression de gènes d'Aegilops ventricosa, ce qui lui confère en partie ses caractéristiques de résistance aux maladies.

des liens si tu veu approfondir ( bon courage pour le 2ème):

http://www.inra.fr/drh/postdocs2005/p27.pdf

http://www.inra.fr/dpenv/pdf/doussd21.pdf
(voir le 3) surtout)

j'aime beaucoup les "dossiers de l'environnement de l'Inra", toujours très intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maule21.com
Helvetie
Zest
Zest
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 37
Localisation : Mulhouse/ Bâle
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Jeu 24 Mai - 16:30

Les OGM font peur, mais on modifie génetiquement des corps depuis la nuit des temps, les chiens ont été obtenus en croisant diverses variétés de loups, Bayrou lui même ( Very Happy) pratique la sélection sur des chevaux
. Il ne faut pas oublier que les modfications génetiques ne résultent pas simplement du "abracadabra" les molécules ne sont pas des légo, quand on voit à quel point il est dur de dissocier des atomes de molécules simples pour en constituer d'autres (cataliseurs, énergie nécessaire, etc...) et quand on voit à quel point les molécules d'ADN sont complexes il faut relativier le succès des modifications génétiques. Il est extremement dur de modifier une séquence et complétement impossible d'implanter une séquence provenant d'une éspèce non reproductible (par exemple une vache et un melon) ou alors la séquence ne codera rien... Je rappelle toutes les difficultés qui existent pour une simple greffe, ces difficultés sont incommensurablement plus grandes.

Les modifications génétiques ne relèvent pas d'apprentis sorciers mais bien de travaux de scientifiques et de techniciens de haut niveau en qui j'ai plus confiance qu'en José Bové, pour ne nommer que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafu.admin.ch/index.html?lang=fr
foobar
Pulpe
Pulpe


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Jeu 24 Mai - 18:20

Oui mais si les OGM contaminent les plants alentours ? Je crois que parmi les biologistes qui demandent un moratoire c'est la principale critique. Ca fait quand même une grosse perte de diversité... (et donc ca affaiblit l'ecosysteme sur le long terme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helvetie
Zest
Zest
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 37
Localisation : Mulhouse/ Bâle
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Jeu 24 Mai - 19:23

alors si les plantes sont différentes c'est pas possible. Ensuite Avant de planter une variété en champs libre (en Suisse) il faut 5 ans sous serre plus pas de plantes de la même variété dans l'aire de dissemination des graines (50m pour le Maïs)

La lesgislation française je sais plus... le droit c'est pas mon copain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafu.admin.ch/index.html?lang=fr
fred78
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 58
Localisation : Maule / Grignon (Yvelines)
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'écologie   Jeu 24 Mai - 22:13

50 m pour le maïs, c'est franchement pas beaucoup... on croirait une préconisation de l'AGPM. Quelques tests (pas avec des OGM, mais avec des variétés à grain bleus contaminant des épis jaunes!) et simulations avec le logiciel/modèle ad hoc ( "Genesys" il me semble)montrent qu'il faudrait beaucou plus.
les OGM me gênent surtout pour les crucifères- dans nos régions- car ceux ci s'intercroisent tellement facilement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maule21.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fédération écologie et démocratie
» Génération écologie
» L'écologie dans la campagne
» lorsque l'on découvre l'écologie réelle !
» L’écologie, dernier rempart au populisme d’extrême droite?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Orange :: Les grands sujets :: Réflexions thématiques-
Sauter vers: