Alliance Orange


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
duvent
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 67
Localisation : Bretagne-Quimper
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 13:12



Le pont Nicolas Ier



un numéro de marianne à ne pas manquer sur le TRES troublant parallèle entre Napoléon III et Nicolas Sarkozy


d'autant plus troublant que plusieurs des ses proches ( Philippe Seguin, jacques Marseille) sont des fervents admirateurs de Napoleon III

Mêmes valeurs ( Travail, sécurité) mêmes acoquinements décomplexés avec les puissances de l'argent ,même main-mise sur les médias, même politique sociale

des articles de fond dans ce numéro ( je n'ai aucune action chez eux)


Marianne écrit que FB est le seul a avoir dénoncé ces collusions ,

si vous êtes intêressés par le sujet je tenterais d'en faire la synthèse


Dernière édition par le Dim 1 Juil - 13:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 13:24

je ne comprends pas l'astuce! késako?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duvent
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 67
Localisation : Bretagne-Quimper
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 17:33

juju41 a écrit:
je ne comprends pas l'astuce! késako?




N comme Nicolas Ier ( anciennement , N comme Napoléon III)


et pour alimenter le débat il n'y a pas que Marianne qui fait le parallèle

http://www.bakchich.info/article1128.html

cet article a tellement plu aux sarkozystes qu'ils l'ont repris dans un de leurs blogs

http://sarkozy2007.forumactif.com/portal.forum?article=8900&pid=1

http://napoleontrois.free.fr/site/
paragraphe en milieu de page

De la pertinence du sarkozysme.......

http://www.gaucheavenir.org/index.php?option=com_content&task=view&id=68&Itemid=41

http://wwwkerlegan.blogspot.com/2007/05/sarkozy-nouveau-napolon-iii.html

http://anarcho-monarchiste.over-blog.org/article-6517964.html


et de notre bien-aimé Nicolas 1er

"Le rêve européen a besoin du rêve méditerranéen. Il s'est rétréci quand s'est brisé le rêve qui jeta jadis les chevaliers de toute l'Europe sur les routes de l'Orient, le rêve qui attira vers le sud tant d'empereurs du Saint Empire et tant de rois de France, le rêve qui fut le rêve de Bonaparte en Egypte, de Napoléon III en Algérie, de Lyautey au Maroc. Ce rêve qui ne fut pas tant un rêve de conquête qu'un rêve de civilisation"

extrait d'un article au vitriol
http://www.pressafrique.com/m487.html

Mon Dieu comme il est aimé !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 19:07

cet article est saisissant tant il ya de parallèles entre Sarko et Napo, je préfèrerais que ça ne finisse pas de la même manière , pour nous et pour la France!

http://www.gaucheavenir.org/index.php?option=com_content&task=view&id=68&Itemid=41

quant au discours du 7/2/2007, dont tu as repris un extrait, je ne suis évidemment pas d'accord avec le "rêve méditerranéen" en tout cas celui des puissants qui ne rêvaient que d'hégémonie, pour rivaliser avec l'Empire Britannique .Par contre je voudrais dire que je suis d'accord avec l'autre extrait qui suit

Mais la plupart de ceux qui partirent vers le Sud n'étaient ni des monstres ni des exploiteurs. Beaucoup mirent leur énergie à construire des routes, des ponts, des écoles, des hôpitaux. Beaucoup s'épuisèrent à cultiver un bout de terre ingrat que nul avant n'eux n'avait cultivé. Beaucoup ne partirent que pour soigner, pour enseigner. On peut désapprouver la colonisation avec les valeurs qui sont les nôtres aujourd'hui. Mais on doit respecter les hommes et les femmes de bonne volonté qui ont pensé de bonne foi ouvrer utilement pour un idéal de civilisation auquel ils croyaient. Il faut respecter ces milliers d'hommes et de femmes qui toute leur vie se sont donné du mal pour gagner par eux-mêmes de quoi élever leurs enfants sans jamais exploiter personne et qui ont tout perdu parce qu'on les a chassés d'une terre où ils avaient acquis par leur travail le droit de vivre en paix, une terre qu'ils aimaient, parmi une population à laquelle les unissait un lien fraternel. Je veux le dire à tous les adeptes de la repentance qui refont l'histoire et qui jugent les hommes d'hier sans se soucier des conditions dans lesquelles ils vivaient, ni de ce qu'ils éprouvaient. Je veux leur dire : de quel droit les jugez-vous ? »

je suis la dernière représentante d'une grande famille de colons pied-noirs arrivés en 1850 en Algérie, il se trouve que je conserve de précieux documents qui racontent leur histoire depuis cette date, et qu'ils n'étaient ni des exploiteurs ni des massacreurs, juste de pauvres gens à qui on avait dit que là-bas , ils pourraient refaire leur vie et sauver leurs enfants de la misère.Et pourtant, en arrivant, ils n'ont trouvé que des terres incultes à défricher, des maladies comme la malaria, et le typhus qui ont décimé leurs familles,malgré tout ils ont eu le courage de construire une vie digne et simple en harmonie avec la population locale, l'un des miens est par contre le premier "assassiné" d'Algérie , par une troupe de bandits , et malgré ça ils ont toujours respecté ceux qu'ils considéraient comme des compagnons de douleur.
Alors moi aussi je demande: de quel droit les jugez vous?
Ne leur faites pas porter le fardeau des décisions politiques de l'époque, ils l'ont payé de leur vie, et perdant tout.Moi je ne suis jamais retournée sur ma Terre natale , je le regrette, mais jamais je ne ferai repentance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duvent
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 67
Localisation : Bretagne-Quimper
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 20:24

juju41 a écrit:
cet article est saisissant tant il ya de parallèles entre Sarko et Napo, je préfèrerais que ça ne finisse pas de la même manière , pour nous et pour la France!

500 % d'accord avec toi , je ne suis pas d'origine pied-noir mais j'ai un profond respect pour les gens quelque soit l'histoire, les pieds-noirs sont nés en Algérie ou au maroc et la terre où ils sont nés est leur terre, les vissicitudes de l'histoire les en ont séparés

on peut discuter sur les relations entre les colons et les autochtones sur la colonisation ,mais il faut replacer celà dans le contexte historique ,les moeurs de l'époque, et comme tu le fais remarquer justement il ya avait des relations solides entre les petites gens


Historiquement je pense qu'on a loupé le coche , c'est-à dire de créer une communauté francophone où les anciennes colonies auraient eu une place différente une sorte de communauté d'états partenaires. mais les esprits n'étaient pas prêts ,on parle maintenant de co-développement

maintenant le problème de la repentance ,le mot est particulièrement sensible en ce qui concerne l'Algérie .

A juste titre pour ceux qui ont souffert de la barbarie ( les corvées de bois d'un côté et les nombreux massacres de l'autre)

la colonisation française en Algérie n'est que la suite d'autres colonisations qui ont jalonné son histoire , comme à peu près tous les pays quand tu y regardes bien

Je pense que la page doit être tournée politiquement parlant , mais que le débat historique reste ouvert pour que petit à petit la réflexion se fasse afin que l'on puisse déméler l'eheveau de l'histoire

je pense en l'état des choses qu'une déclaration commune des 2 pays reconnaissant que des débordements ont été commis de part et d'autres et qu'il convient de tourner la page serait une solution de bon sens


qu'en penses -tu ??


Dernière édition par le Lun 2 Juil - 9:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Luc
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 20:38

juju41 a écrit:
cet article est saisissant tant il ya de parallèles entre Sarko et Napo, je préfèrerais que ça ne finisse pas de la même manière , pour nous et pour la France!
Je ne verrais toutefois aucun inconvénient à ce que Naboléon finisse exilé à Sainte-Hélène. Et le plus tôt possible, même. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eons.fr
juju41
Orange sanguine
Orange sanguine
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 63
Localisation : loir et cher Blois
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 20:55

je suis d'accord sur le principe de la reconnaissance mutuelle et surtout de tourner la page.
Quand les derniers pied-noirs auront disparu, il sera aussi temps de faire une analyse et une réflexion plus historique.
le souvenir est encore trop douloureux pour les plus anciens, c'est difficile d'être objectif.
Mais quand même, j'ai eu un petit coup de blues quand "Indigène" est sorti, je trouve ce film excellent, et il a le mérite de remettre les choses à leur place, sur le rôle des "indigènes " durant la guerre.Il faudrait peut-être réhabiliter
les pied-noirs qui se sont battus eux aussi à monte Cassino, et ont mélé leur sang à celui de leurs frères "indigènes".
Ce qui s'est passé en Algérie est surtout le fait d'une administration expansionniste qui s'est servi des "petits blancs" autant que des "indigènes", dans les souvenirs de la famille, j'ai des textes du commandant de la place militaire qui traitait les colons comme des moins que rien,et qui était tout surpris de l'endurance de ces "bougres" malgré la chaleur , la maladie et les calamités diverses.
Ma nounou était arabe et je l'aimais comme ma grand-mère,
j'ai des films de 1936 à 1961 oùlon voit la famille , et les amis dont des copains arabes qui jouaient à la pétanque, mangeaient le méchoui...
Ce qui est dommage c'est que ça aurait pu se terminer autrement et que ces peuples (déjà bien mélangés puisque rien que dans ma famille, il ya des allemands, des suisses, des béarnais, des ardèchois, des alsaciens etc...des espagnols, des italiens) auraient pu construire un pays ensemble , qui n'aurait pas été la France mais l'Algérie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duvent
Orange pulpeuse
Orange pulpeuse
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 67
Localisation : Bretagne-Quimper
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   Dim 1 Juil - 23:46

juju41 a écrit:
je suis d'accord sur le principe de la reconnaissance mutuelle et surtout de tourner la page.
..

C'est le bons sens ,

Tu es attaché à la mémoire des troupes "coloniales " et tu as raison

j'irais même dans le même sens que toi en rappelant le sacrifice de ces mêmes troupes coloniales en 14-18 , ,les cimetières de Champagne en témoignent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
le sacre de Nicolas 1er ,Utopie ou réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rouen, acte de décès de Nicolas MIRBECK, an IV (1795)
» Nicolas Sarkosy en Normandie.
» La Maladrerie Saint Nicolas de Gravigny
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» [CINEMA]La Petit Nicolas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Orange :: Forums Privés :: Résistance !-
Sauter vers: